LA MACEL SAMBA par Jean-Luc CORNILLE – partie 2

La MACEL Samba et le Made In France : 

Conçues dans la tradition et perfectionnées dans le temps, les selles Macel sont fabriquées à la main en France et sont recherchées dans le monde entier. L’attention méticuleuse portée aux détails est la marque d’excellence de cette entreprise. Le maintien de la production sur un unique site (chaque selle étant produite par le même artisan) assure une connaissance intime et un contrôle total sur la qualité du produit final. La sellerie française est le fruit d’un artisanat traditionnel envié dans le monde entier. Il est donc crucial de le préserver, de protéger ses secrets et surtout de résister à la tentation d’une externalisation moins chère.

———————————-

MAÎTRISER LA STABILITÉ  

– La Macel Samba –   
Par Jean-Luc CORNILLE 

Il y a un problème de stabilité important avec les selles au rembourrage épais et à l’arçon large.
Elles s’adaptent, finalement, au cheval lorsqu’il est debout et immobile, mais une fois ce dernier en mouvement, elles créent des problèmes de stabilité majeurs.

Au cours des cliniques où Jean-Luc Cornille étudie les dysfonctionnements et monte tous types de selles, il observe des chevaux et des cavaliers luttant contre de sérieux problèmes engendrés par les selles. Curieusement, les cavaliers s’habituent à ces nuisances et finissent par croire qu’ils se sentent bien dans la selle.

Jean-Luc Cornille réalisa également des schémas illustrant les problèmes d’instabilité entraînés par des selles bougeant de droite à gauche durant le déplacement du cheval. Le mouvement, vers l’arrière, du membre antérieur gauche, est synchronisé avec la flexion latérale gauche de la colonne vertébrale thoracique. La flexion latérale gauche de la colonne vertébrale thoracique est normalement couplée à une rotation transversale, qui déplace les épines dorsales vers l’intérieur de la courbe et donc vers la gauche.
Il remarque assez souvent que le déplacement de la selle de droite à gauche aggrave les rotations transversales de la colonne vertébrale et force le cheval à faire face aux mouvements de la selle en la tirant de l’autre côté lorsque sa patte antérieure droite recule.
Quand, en raison d’un déséquilibre des muscles du dos, la rotation transversale est plus grande dans une direction, ces selles, instables, se déplacent fortement. Le cavalier se retrouve alors assis de manière inégale (son poids étant principalement réparti sur un côté).

Selon Jean-Luc Cornille, la solution aux dysfonctionnements créés par les déplacements de la selle consiste à recréer le bon développement afin de rétablir l’équilibre des muscles dorsaux du cheval. Mais lorsque les saddle-fitters ajustent la selle au dos du cheval déjà déséquilibré, ils aggravent le problème et compromettent la réhabilitation du cheval.
Dans certains cas, l’instabilité de la selle est telle que l’échange entre le cavalier et le dos du cheval est altéré par un « third language » qui réside dans les rotations indépendantes et les déplacements latéraux de la selle.
Les épines dorsales du cheval se retrouvent également altérées. Lorsque le membre antérieur gauche recule, la colonne vertébrale thoracique se plie vers la gauche et les épines dorsales se déplacent de la même manière vers la gauche.
Les déplacements alternatifs de l’épine dorsale ne sont pas très intenses et une selle privilégiant un contact proche et étroit avec le cheval, telle que la Samba, ne bougera que très peu de droite à gauche. Alors qu’au contraire, un arçon large et une selle au rembourrage épais aggraveront ces rotations alternatives.
Floquer la selle pour compenser le déséquilibre des muscles du dos est un mauvais « raccourci ». En effet, cela donne au cavalier l’illusion d’avoir corrigé le problème.
Sur un virage long, ajuster la selle au défaut du cheval est un mauvais service qui rend encore plus difficile la « re-création » de l’équilibre et du fonctionnement des principaux muscles dorsaux.

La Samba de chez Macel reste donc la selle la plus adaptée de part sa fabrication et sa constitution. Ne laissant que peu de place aux mouvements parasites et aux rotations alternatives, et privilégiant un contact étroit avec le cheval, cette selle permet une bonne maîtrise de la stabilité tout en prenant soin des muscles dorsaux du cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *